Das Chawwerusch Theater – un court portrait

Kukla 2015a

 

Le nom Chawwerusch vient du ‘Rotwelsch’, un argot parlé autrefois par les gens du voyage. ‘’Chawrusse respectivement ‘chawerusche’ vient de ‘chawer’ (camarade, compagnon, ami, complice, membre d’une bande, voir le mot hébreu chawwer) et signifie bande. Le mot palatin ‘Kafruse’ a la même racine et désigne une bande de petits morveux. 

 

“Les applaudissements frénétiques avec lesquels le public enthousiaste a accueilli la première ne laissent aucun doute: cette année encore, le théâtre implanté dans le sud du Palatinat se réclame d’un niveau culturel dont l’influence s’étend bien au-delà des frontières de la région.” (Sonntag aktuell)

 

“Le public, abasourdi, fait surface à la fin de l’histoire, il aurait aimé rester là encore longtemps. Retour à la réalité, les applaudissements éclatent, récompense pour une soirée captivante.” (Schwetzinger Zeitung)

Chawwerusch est un mélange bigarré de gens de théâtre (Felix S. Felix, Miriam Grimm, Monika Kleebauer, Ben Hergl, Thomas Kölsch, Walter Menzlaw et Stephan Wriecz) dont la particularité est d’avoir mis au point ensemble une forme de théâtre unique et qui leur est propre: raconter des histoires venant du peuple et s’adressant au peuple, les monter de façon divertissante tout en satisfaisant à des critères exigeants: tragique – comique – cordial.

Contenu et programme sont le résultat d’une réflexion sur le quotidien, la politique et la société. Le regard est critique, toujours accompagné d’un clin d’œil, et attire toujours l’attention sur l’essentiel. S’inspirer des propos populaires, en dégager l’essentiel pour en mettre les thèmes en scène, c’est la caractéristique du travail de Chawwerusch, le comique de situation, la tragédie humaine et la cordialité demeurant toujours au centre de l’intérêt. Chawwerusch est resté fidèle à ses engagements offrant, en tant que théâtre libre, un lieu d’épanouissement de la personnalité et d’activité politique.

 

Depuis 1984, date de la fondation du théâtre, c’est un travail intensif de recherches qui constitue la base de la plupart des pièces de théâtre: on recherche et on relève les traces, on étudie les sources, on réunit des récits et on fait le lien avec les questions de politique sociale actuelles et les problèmes humains. C’est en s’inspirant de ce matériel ainsi que de produits de pure imagination, que Chawwerusch crée les pièces en passant par l’improvisation libre puis l’écriture. Ce n’est qu’ensuite qu’a lieu la mise en scène artistique. Le travail en équipe joue un rôle important, un aspect de la philosophie de Chawwerusch étant que le potentiel créatif de la totalité du groupe entre dans chaque production.

 

C’est de toute la région, de Wissembourg à Mannheim, de Karlsruhe à Kaiserslautern, que les spectateurs viennent, entre septembre et mai, au théâtre de Herxheim pour voir les mises en scènes actuelles de la troupe. Depuis 1993 Chawwerusch offre régulièrement un programme de théâtre dans la salle de spectacle, ancienne salle de bal du village. Entre-temps il y a eu plus de 1.500 spectacles devant plus de 200.000 spectateurs.

 

Le théâtre Chawwerusch fait partie intégrante du paysage culturel du Palatinat. Cela se manifeste d’une part par une collaboration intense avec diverses personnes de la région s’intéressant à l’histoire et au théâtre, des coopérations avec d’autres artistes, metteurs en scène ainsi que des coproductions avec d’autres théâtres. D’autre part Chawwerusch s’engage depuis des années dans la formation et la promotion de nouveaux talents. Chawwerusch a produit diverses pièces avec des groupes de théâtre scolaires et organise un festival avec et pour l’enfance et la jeunesse.

 

L’ancrage régional ainsi que les multiples facultés d’expression du dialecte jouent un rôle important dans les productions. Autre particularité des productions Chawwerusch: peu d’accessoires, souvent simples mais permettant un maximum de transformations pour pouvoir créer de nouveaux décors d’une scène à l’autre. La plupart du temps ce sont les comédiennes et les comédiens eux-mêmes qui, en un tournemain, transforment le plateau et créent de nouveaux espaces, et ce, avant tout grâce à leur jeu. Cette grande variabilité est également valable pour les costumes. Le plus souvent la musique est composée spécialement pour une pièce, le comédiennes et les comédiens chantent et jouent eux-mêmes des instruments. Dans les mises en scènes de Chawwerusch, la musique est un moyen d’expression à part entière à côté du geste et du langage.

 

En outre, un grand nombre des 150 représentations annuelles ont lieu hors de Herxheim: chaque année il y a en été une tournée de théâtre en plein air. Au printemps et en automne Chawwerusch fait et refait ses valises pour donner ses productions ailleurs.

 

Les débuts de Chawwerusch datent de 1984: un projet temporaire de théâtre ambulant. Un voyage en Odenwald dont le succés est tel qu’on réitère l’anée d’après. Dès 1985 on loue la salle de théâtre de Herxheim pour y répéter bien que la troupe soit encore basée à Darmstadt. Naissent alors les projets concrets d’un théâtre permanent à Herxheim, enfin en 1989 c’est la sédintarité.

 

Les membres de l’ensemble sont également auteurs, metteurs en scène, compositeurs. Nombre d’entre eux a une formation en pédagogie de théâtre. Chawwerusch travaille étroitement avec des groupes de théâtre amateurs, organise de grands projets, se charge de l’écriture des pièces et de la mise en scène.

 

Chawwerusch est membre de laprofth, la Fédération des Théâtres professionnels libres de Rhénanie-Palatinat.

 

“Et si, l’année prochaine, le théâtre Chawwerusch offre une nouvelle représentation, c’est désormais certain, la magie de l’imagination prendra de nouveau possession de la place.” (Schwetzinger Zeitung)

 

Traduction: Michaela Flick et Claude Dumora, merci!